Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Michel Stefani

Léo Micheli « Soutenir les résistants d’aujourd’hui ! »

17 Mai 2017

Au moment ou le leader de la FI voit dans l’histoire de notre Parti que la mort et le néant, l’un des trois dirigeants de ce Parti, entré dans la clandestinité pour préparer l’insurrection populaire du 9 septembre 43 et la Libération de la Corse, apporte son soutien aux candidats PCF/Front de gauche et montre la nécessaire continuité dans le combat de classe pour la liberté, la fraternité le progrès social. Le niveau n’est pas le même.

MS

 

« Je veux saluer mes camarades »

La Corse, terre de résistance, aura battu un triste record, celui d’avoir été la région de France où l’extrême droite est arrivée en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec un niveau d’influence jamais atteint. Et celle aussi où elle a gagné plus de vingt points au second tour, atteignant ainsi près de 50 % des suffrages exprimés !

Voilà la Corse désignée, malgré son glorieux passé antifasciste, comme l’un des territoires de la République où s’expriment, honteusement et dangereusement, l’exclusion et la xénophobie. Cette situation impose à tous les démocrates une grande vigilance et la construction urgente de réponses politiques, sociales, économiques et culturelles adaptées.

Je veux saluer mes camarades Anissa-Flore Amziane, Marie-Jeanne Fedi, Nicolas Alaris et Michel Stefani qui ont accepté la mission utile et noble de continuer le combat pour le progrès social et les libertés démocratiques où ma génération s’était autrefois engagée. Ce combat pour « les spoliés de la terre » était celui de Jean Nicoli. Il est plus que jamais nécessaire. En Corse, tout particulièrement. Nos quatre candidats sont les résistants d’aujourd’hui. Ils sont la meilleure garantie contre les dérives populistes de l’extrême droite. Leur engagement donnera du courage à tous ceux qui désespèrent de l’avenir. La Corse, j’en suis sûr, entendra leurs voix et leur message.

Ajaccio-Bastia-Paris, le 8 mai 2017

Leo Micheli *

*Ancien résistant, dirigeant (clandestin) du PCF sous l’occupation fasciste italienne (1942-43), puis appelé à de hautes fonctions à la direction nationale du parti.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article