Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Michel Stefani

Sans les communistes aucun d’entre nous ne serait élu

15 Novembre 2016

Il est fréquent ces derniers jours de lire les communications de camarades élus qui s’engagent à donner leurs parrainages à Jean Luc Mélenchon afin que ce dernier, candidat autoproclamé, puisse valablement devenir candidat à l’élection présidentielle.

Moi-même je dispose de ce sésame mais il ne me viendrait pas à l’idée d’agir de cette façon. Ce faisant, je me sentirai plutôt mal à l’aise tant cela me semble irrespectueux des principes de notre organisation à laquelle nous adhérons librement et de ceux qui la constituent : les communistes, sans lesquels aucuns d’entre nous ne serait élu.

Voila pourquoi, la moindre des choses consisterait d’être doublement respectueux des principes de notre organisation et de nos camarades qui vont se prononcer par vote dans la cadre de la consultation démocratique organisée les 24, 25 et 26 novembre prochains.

Les communistes à juste raison pourrait voir dans la multiplication des annonces de parrainages favorables à Jean Luc Mélenchon une pression inacceptable exercée sur eux avant ce vote important.

L’insouciance ainsi manifestée qu’il s’agisse des camarades qui se sont précipités avant la conférence nationale dans un soutien aveugle ou de ceux qui après la conférence nationale n’acceptent pas que le vote des communistes puisse conduire à la désignation d’un candidat communiste devient plus que préoccupante.

En effet il serait dévastateur qu’à la sortie de cette période préélectorale inextricable, le Parti se trouve dans une situation ou son unité volerait en éclat parce que privé de la possibilité effective de rassembler suffisamment de parrainages, il ne pourrait présenter de candidat si les communistes à travers leurs votes en exprimaient la volonté.

Michel Stefani

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article