Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Michel Stefani

Abdelaziz Al Saoud un roi fréquentable

28 Juillet 2015

Son Altesse Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, roi d’Arabie saoudite à qui François Hollande a rendu visite le 5 mai dernier, a pris ses vacances sur la côte d’azur. Cet hôte n’est pas le commun des mortels. Il bénéficie pour sa sécurité d’un dispositif de protection particulièrement important. Terrorisme oblige. Le long des quelques mille mètres de plage en contrebas de sa propriété l’accès sera interdit. Cette modeste demeure peut accueillir sa délégation au complet soit un millier de personnes. C’est bon pour le commerce local paraît-il ! Le roi à l’habitude d’offrir des compositions florales à mille euros. Mais ce dont on se souvient c’est plutôt de la vente d’une escadrille de Mirages. L’industrie française de l’armement est ravie d’avoir de si bons clients. Le monarque dirige donc un pays qui n’est pas du coup celui des mille et une nuits. Sous sa houlette depuis le 1er janvier, il y a eu 78 exécutions capitales selon diverses méthodes éprouvées telles que : décapitation, pendaison, lapidation. Ce nombre pourrait augmenter pour approcher les 87 de 2014. En effet le blogueur Raif Badawi, déjà condamné à mille coups de fouet pour insulte envers l’islam, est à présent visé pour apostasie avec, sous ce chef d’accusation, la peine de mort en perspective. Le roi n’en demeure pas moins fréquentable aux yeux de ceux qui incarnent la France et se plaisent ici ou là à faire des leçons de démocratie en oubliant qu’au pays d’Abdelaziz Al Saoud la presse est au service de la monarchie et les partis politiques sans droit de cité.

MS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article